Les Etats-Unis enregistrent le pire bilan journalier mondial de la pandémie de coronavirus

Les Etats-Unis ont enregistré mardi près de 2000 décès des suites de Covid-19 durant les 24 précédentes heures, ce qui constitue le pire bilan quotidien à l’échelle mondiale depuis le début de cette crise sanitaire. 

La première  puissance mondiale a déploré entre lundi et mardi la mort de 1.993 patients infectés par le coronavirus. Avec ce triste record, les Etats-Unis se rapprochent de l’Italie et de l’Espagne, qui sont, jusqu’à présent, les deux pays les plus endeuillés dans le monde, par la pandémie de coronavirus. 

Malgré tout, le président américain Donald Trump était sur la défensive, évoquant notamment l’important nombre d’analyses effectuées dans son pays. «Je sais pertinemment que certains pays très peuplés ont beaucoup plus de cas que nous, mais qu’ils ne les déclarent pas», a-t-il tempéré mardi.

Le milliardaire a par ailleurs menacé de suspendre le soutien financier américain à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qu’il juge trop proche du gouvernement chinois. « Etrangement, ils sont largement financés par les Etats-Unis et pourtant très centrés sur la Chine», a regretté le dirigeant américain.

Selon divers comptages basés sur des sources officielles, la pandémie de coronavirus va bientôt franchir la barre des 100.000 morts dans le monde. Toutefois, ces statistiques sont en dessous des chiffres réels, puisque de nombreuses personnes décédées en dehors des centres hospitaliers ne sont pas dépistées et ne sont donc pas recensées parmi les victimes du Covid-19.

Andreï Touabovitch