L’armée du maréchal Haftar lance une opération anti-terroriste dans le sud-ouest libyen

Les forces de l’Armée Nationale Libyenne (ANL) commandée par le maréchal Khalifa Haftar ont initié une vaste opération militaire dans le sud-ouest de la Libye contre les éléments des mouvements terroristes Etat Islamique (EI) et Al-Qaïda et divers gangs criminels, a annoncé mardi, le porte-parole de l’ANL, Ahmed al-Mismari, lors d’une conférence à Benghazi.

Ahmed al-Mismari a indiqué que cette campagne a pour objectif de libérer le sud-ouest de la Libye de ces organisations djihadistes et des gangs criminels.

L’ANL contrôlerait environ 90 % du territoire libyen, a précédemment affirmé son porte-parole. Ces dernières années, ces forces armées ont libéré d’importants territoires de l’est de la Libye, délogeant, entre autres, les extrémistes des villes de Benghazi et Derna.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos. Ce pays est déchiré par diverses administrations rivales, dont le gouvernement d’union nationale (GNA), siégeant à Tripoli et internationalement reconnu, et, dans l’est, un parlement élu par le peuple et soutenu par l’ANL.

Les Nations Unies plaident pour l’organisation d’élections générales en Libye au prochain printemps, de sorte à mettre en place des institutions légitimes et reconnues par l’ensemble de la communauté internationale.

Mohamed El Abdi

Partager