Le Portugal veut supprimer l’exonération fiscale des retraités européens

Le parti socialiste au pouvoir au Portugal a annoncé cette semaine, son intention de mettre fin en partie à l’exonération fiscale dont bénéficient les retraités européens résidant au Portugal, dans un amendement à la loi des finances 2020. 

Le Parti socialiste portugais a proposé de taxer à hauteur de 10% les retraités européens résidant au Portugal, jusqu’alors exonérés d’impôts sur leurs pensions pendant dix ans, dans un amendement à la loi de finances 2020 présenté lundi soir. Cette mesure ne devrait concerner que les nouveaux arrivants. 

Le Portugal est une destination très convoitée par les retraités européens et tout particulièrement français. Le quotidien Courrier International estime que les seniors français sont les premiers acquéreurs de biens immobiliers dans ce pays. Il y aurait aujourd’hui au Portugal 50.000 Français expatriés, dont un tiers à la retraite. 

Au total, ce sont des milliers de retraités européens qui sont arrivés au Portugal, tout particulièrement dans la capitale Lisbonne et les stations balnéaires d’Algarve (région au sud du pays). 

Pour sortir de la crise financière qui traversait le pays en 2009, le législateur portugais avait décidé d’instaurer un régime fiscal très clément pour les retraités étrangers. Ce régime fiscal consiste en une exonération totale d’impôt pendant 10 ans. Les seules conditions pour en bénéficier sont de résider au Portugal pendant 10 ans et de ne pas toucher de pension de fonctionnaire. 

Le gouvernement socialiste minoritaire est issu des élections législatives d’octobre dernier. Le Parti socialiste dispose d’une majorité relative de 108 députés dans l’Assemblée qui compte 230 sièges. 

Le Premier ministre portugais, Antonio Costa et son ministre des Finances Mario Centeno sont déjà parvenus à rétablir le pouvoir d’achat des familles tout en profitant d’une conjoncture favorable pour continuer à redresser les comptes publics du pays, et veulent aller plus loin encore. 

Andreï Touabovitch

Partager