Les sénateurs américains ont adopté un projet de budget couvrant les charges fédérales sur deux ans.

Afin de parvenir à un terrain d’entente, la chambre haute du Congrès américain a exclu la question de l’immigration de ce budget. La chambre des représentants devra encore se prononcer sur ce projet de financement à long terme des dépenses fédérales.

L’accord conclu par les sénateurs républicains et démocrates marque la fin annoncée de l’austérité en prévoyant une augmentation budgétaire importante.

Ainsi, des fonds sont mis à disposition pour une hausse budgétaire au niveau de l’armée, la couverture santé des enfants, l’assistance aux Etats sinistrés suite à des catastrophes naturelles, l’amélioration des infrastructures et la lutte contre les opiacés.

Le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, a estimé que cet accord assure à l’armée américaine les ressources nécessaires pour garantir la sécurité des Etats-Unis, ce qui, selon lui, est une première depuis des années.

Pour son homologue démocrate, Chuck Schumer, ce travail « a été accompli sans  l’aide de la Maison Blanche ». « Nous avons atteint un accord sur le budget qui ne satisfait entièrement personne mais dont nous pouvons tous être fiers », a-t-il ajouté.

Toutefois, la suite des évènements est pour le moins incertaine. Les représentants doivent valider ce texte, alors que la hausse probable du déficit mécontente les conservateurs.

Par ailleurs, la chef des démocrates, Nancy Pelosi, a d’ores et déjà prévenu qu’elle s’opposerait à l’accord si jamais un débat sur l’immigration ne figurait pas à l’ordre du jour.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.