Bolsonaro envisage de confier à son fils Eduardo, l’ambassade du Brésil à Washington

Le chef d’Etat brésilien, Jair Bolsonaro, a déclaré jeudi envisager de faire de son fils Eduardo le nouvel ambassadeur du Brésil à Washington.

A l’heure actuelle, Eduardo Bolsonaro, 35 ans, est député. Selon son père, il «est un ami des enfants de (Donald) Trump, parle anglais, espagnol, a une très large expérience dans le monde».

«A mon avis, il peut être la bonne personne et pourrait parfaitement s’occuper du travail à Washington », a ajouté le dirigeant brésilien devant les médias en marge d’un événement officiel à Brasilia.

Toutefois, c’est à Eduardo de décider, a-t-il précisé, étant donné qu’une éventuelle nomination comme ambassadeur à Washington lui contraindra d’abandonner son mandat de membre du Congrès. De plus, le Sénat devra valider cette nomination.

« Si le présent me confie cette mission, je serais prêt à démissionner de mon mandat », a assuré l’intéressé, tout en indiquant n’avoir pas reçu pour le moment de proposition officielle. « J’imagine comme ce sera perçu de l’autre côté : je pense au peuple américain voyant le président d’un pays qui envoie son fils y travailler … », a-t-il poursuivi.

« Mais je parle anglais, je parle espagnol, j’ai été élu avec un nombre de suffrages record, je suis président de la commission des relations étrangères à la Chambre des députés. Je pense que mes titres et mes compétences me donnent une certaine qualification », a conclu Eduardo Bolsonaro.

Il est à noter que cette possibilité a été évoquée par le dirigeant brésilien au lendemain de l’anniversaire de son fils cadet, qui a totalisé 35 ans mercredi dernier. C’est l’âge minimum requis pour être ambassadeur du Brésil à l’étranger.

Andreï Touabovitch

Partager