Covid-19 : Le recours à l’hydroxychloroquine maintenu au Brésil malgré les réserves de l’OMS

Bien que l’Organisation Mondiale de Santé (OMS) ait décidé d’arrêter momentanément les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine par mesure de prudence, le Brésil maintient sa recommandation de prescrire ce médicament  comme traitement patients atteints du Covid-19, a déclaré lundi le ministère brésilien de la Santé. 

Ce pays est actuellement le plus touché par la pandémie du coronavirus en Amérique du Sud.

Rappelons que le ministère brésilien de la Santé avait recommandé la semaine dernière de recourir à la chloroquine et l’hydroxychloroquine pour traiter les patients contaminés par le covid-19, même pour des cas bénins. Cette recommandation a été dictée par l le président Jair Bolsonaro, en l’absence de preuves de l’efficacité de ce traitement.

De son côté, l’OMS a fait part lundi de sa décision d’arrêter provisoirement les essais cliniques en cours de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19. Cette mesure de précaution a été adoptée après la publication, vendredi dernier, d’une étude dans la revue The Lancet, selon laquelle l’utilisation de la chloroquine ou de ses dérivés à l’instar de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 est inefficace et pourrait même contribuer à une hausse du taux de mortalité.

D’après les dernières statistiques officielles, le Brésil a enregistré plus de 22.660 décès dus au coronavirus pour plus de 363.200 cas confirmés de contamination.

Andreï Touabovitch