Chine : Londres dénonce la répression des Ouïghours musulmans à Xinjiang

Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, a accusé ce dimanche la Chine de commettre des « atteintes graves, choquantes aux droits de l’Homme » à l’encontre de la minorité musulmane ouïghoure dans la région de Xinjiang, du nord-ouest de la Chine. 

« Il est clair qu’il y a des atteintes graves, choquantes aux droits de l’Homme», a déclaré Dominic Raab sur la BBC, affirmant que «c’est profondément, profondément choquant».

Evoquant les informations qui circulent dans les médias sur les «stérilisations forcées» et le placement des Ouïghours dans des «camps de rééducation», le ministre britannique a souligné que ces pratiques «rappellent quelque chose que nous n’avons pas vu depuis très longtemps », allusion faite aux camps de concentration nazis.

«Nous voulons une relation sérieuse [avec la Chine] mais nous ne pouvons voir un tel comportement et ne pas le dénoncer », a-t-il martelé. 

De nombreux experts et ONG internationales de défense des droits de l’Homme accusent Pékin d’avoir fait interner pas moins d’un million de Musulmans, principalement de la minorité ethnique ouïghoure, dans des camps d’isolement dans la région de Xinjiang, officiellement dans le cadre de la lutte antiterroriste, mais en réalité pour les stériliser et réduire leur croissance démographique.

Réagissant aux propos de Dominic Raab, l’ambassadeur de Chine à Londres, Liu Xiaoming a proféré sur la BBC, des menaces de représailles contre le Royaume-Uni, comme Pékin l’a déjà fait le 10 juillet dernier,  contre les Etats-Unis, en représailles aux sanctions américaines décidées contre plusieurs dirigeants chinois accusés de réprimer la minorité musulmane ouïghoure.

Fin juin dernier une étude de la Jamestown Foundation, révélait que le gouvernement chinois pratique une politique de contrôle des naissances extrêmement coercitive avec des stérilisations forcées des Ouïghours dans le cadre «d’une stratégie plus vaste de domination ethno-raciale».

La Jamestown Foundation est une organisation américaine fondée en 1984 avec pour mission «d’informer et d’éduquer les décideurs politiques» et affirme avoir «contribué directement à la chute du communisme» en Europe et en Union soviétique.

 

Andreï Touabovitch