chine-pmLe Premier ministre chinois Li Keqiang a annoncé au début de ce mois la création de la « Silk Road Company Ltd », un fonds d’investissement privé qui doit porter sur le projet de la nouvelle route de la soie entre l’Asie et l’Europe. Il s’agit d’un colossal projet d’infrastructures dont le but est de booster l’économie chinoise, tout en confortant l’influence politique du pays, simultanément à un blocage de l’influence américaine et indienne.

40 milliards d’investissements viennent d’être débloqués. Au programme de ce projet figure la construction de milliers de ponts, de routes, de chemins de fer et de ports à travers l’Asie centrale et le Moyen-Orient. Ce projet traduit incontestablement une réorientation de la géopolitique de la Chine vers l’intérieur du continent, notamment l’Asie centrale et l’Europe, plutôt que vers l’Est et sa côte Pacifique.

Deux itinéraires sont prévus pour cette nouvelle route de la soie. La première, terrestre, devrait partir de la province chinoise du Xinjiang et atteindre l’Europe en passant par le Kazakhstan, l’Asie centrale, le Nord de l’Iran, l’Irak, la Syrie et la Turquie.

Le second itinéraire doit emprunter la voie des mers. Il devrait partir des grands ports de la mer de Chine et atteindre l’Europe en passant par la Thaïlande, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, l’Indonésie, et en passant dans l’océan Indien le Sri Lanka, la mer Rouge, le Golfe, et enfin le Canal de Suez et la Méditerranée.

Imaginé depuis plusieurs années, le projet de la nouvelle route de la soie s’est concrétisé avec son lancement officiel en septembre 2013 par le président chinois Xu Jinping lors d’une visite au Kazakhstan et est devenu depuis l’une des priorités du comité central du Parti communiste. Le nom choisi pour ce projet, en référence aux chemins pris depuis l’Antiquité par les commerçants pour faire transiter les marchandises de l’Asie vers l’Europe, est un symbole mythique de l’Orient et incarne la dimension que les autorités chinoises comptent lui donner.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*