Sous pression, le président américain Donald Trump a mis fin mercredi par décret à la séparation des familles de migrants s’étant introduites illégalement sur le sol américain par la frontière avec le Mexique. Depuis le mois dernier, plus de 2 000 enfants et jeunes migrants ont été séparés de leurs proches.

« Cela me tient particulièrement à cœur … Nous n’aimons pas voir des familles séparées », a affirmé le milliardaire après la signature d’un décret présidentiel visant à éviter la séparation des familles de migrants entrés illégalement sur le territoire américain.

M.Trump a indiqué par la suite qu’ « il s’agit de maintenir les familles unies tout en faisant en sorte de garantir que notre frontière restera très puissante, très forte ». Précisant que son épouse Melania et sa fille Ivanka s’étaient impliquées dans ce dossier, le chef d’Etat américain a jugé que « toute personne avec un cœur réagirait de la même manière ». Néanmoins, il a confirmé le maintien de sa « politique de tolérance zéro » envers les immigrés irréguliers.

Avant cette décision présidentielle, le responsable des Républicains au niveau de la Chambre des représentants américains, Paul Ryan, avait annoncé son intention de soumettre au vote, aujourd’hui (jeudi), un texte visant à mettre fin aux séparations de familles de migrants.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.