Le leader de l’extrême-droite brésilienne, Jair Bolsonaro et Fernando Haddad, le dauphin de l’ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, s’affronteront dans un peu moins de trois semaines dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle brésilienne.

Il est à noter que Jair Bolsonaro a failli être élu dès le premier tour de ce scrutin, qui a eu lieu dimanche. En effet, il a recueilli 46 % des suffrages exprimés, loin devant le poulain de Lula, qui n‘a obtenu que 29 % des voix. Afin de connaître un tel succès, le populiste a battu campagne notamment sur la corruption, la violence et la crise économique qui ronge le Brésil.

Le verdict des urnes a immédiatement eu de l’impact sur la Bourse qui, à son ouverture lundi matin, elle a augmenté d’environ 6 % alors que le dollar s’est déprécié de 3 %. Les marchés se sont massivement rangés derrière Jair Bolsonaro, qui a récemment adhéré au libéralisme.

Dès hier, les deux derniers candidats à la magistrature suprême au Brésil ont recommencé à battre campagne. Fernando Haddad avait prévu de visiter son mentor, Luiz Inacio Lula da Silva, actuellement incarcéré pour corruption à Curitiba (sud).

Quant à Jair Bolsonaro, il n’entendait pas effectuer de sortie, préférant mener sa campagne très active sur les réseaux sociaux. Pour rappel, il avait été récemment poignardé à l’abdomen lors d’un meeting électoral.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.