Baptisé MOHAMMED VI-B par le souverain marocain, le second satellite, comme le précédent satellite MOHAMMED VI-A, est lancé le 21 novembre 2018 à 01h 42 GMT,  depuis la base de Kourou, en Guyane française. Le décollage est effectué par une fusée Vega.

Sur décision royale, le satellite MOHAMMAD VI- B, équipé de matériel à haute précision, est réalisé par le consortium Thales Alenia Space et Airbus. Il  fournira des images à haute définition en tout temps.

Son  contrôle  s’opère en constance depuis le Royaume par du personnel très qualifié et exclusivement marocain.

Le satellite MOHAMMED VI-B est un satellite d’observation de la Terre qui servira à la cartographie et le cadastre, à la prévention et la gestion des catastrophes naturelles, au suivi de l’agriculture et les évolutions de la désertification, au suivi des ressources forestières et hydriques et  la surveillance des frontières et du littoral.

Pour rappel, le premier satellite MOHAMMED VI-A a été mis en orbite le 08 novembre 2017.

Avec ses deux instruments spatiaux de haute technologie, fonctionnant en duo et fournissant des images de haute résolution, le Maroc s’inscrit dans la sphère des pays disposant d’une technologie spatiale et le premier dans le monde arabe et en Afrique.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.