Algérie: disparition et assassinat  d’Ahmed Khalil

La famille de Khalil Ahmed, de la tribu Souaada, avec des centaines de sahraoui, ont afflué en masse, le mercredi 6 février, devant la représentation onusienne et le siège du secrétariat du polisario, à Rabouni, pour exiger la vérité sur le sort d’Ahmed Khalil, disparu depuis dix ans dans de mystérieuses conditions à Alger.

Une lettre a été adressée par sa famille au HCR pour la transmettre aux Nations unies. Les manifestations deviennent de plus en plus fréquentes depuis que le Polisario a échoué à mettre en place une commission, pourtant promise le 25 janvier, pour enquêter dans cette affaire.

Selon des observateurs des droits de l’homme, Khalil Ahmed,  ancien conseiller de l’ex-secrétaire général du Polisario, chargé des droits de l’Homme, s’est intéressé à l’implication des militaires algériens dans plusieurs dossiers de séquestration et de torture de Sahraouis. Il aurait été kidnappé et exécuté par ces mêmes militaires qu’il s’apprêtait à dénoncer.  

Devant le fait accompli, la direction du polisario n’arrive pas à formuler une explication à la disparition de Khalil Ahmed, ancien conseiller de l’ex-secrétaire général du Polisario.(sahel intelligence).

 

 

Andreï Touabovitch

Partager