Facebook écope d’une amende en Allemagne pour «contenus haineux»

le réseau social Facebook a écopé d’une amende de 2 millions d’euros (2,2 millions de dollars) en Allemagne pour avoir violé la loi «NetzDG» qui régit les réseaux sociaux.

Entrée en vigueur l’an dernier, ladite loi «NetzDG» contraint les réseaux sociaux de rapporter l’ensemble des plaintes relatives à des contenus haineux. Il a été reproché à Facebook de ne pas avoir partagé précisément le nombre de ces signalements.

En effet, ce réseau social a affirmé avoir enregistré 2.752 plaintes relatives à des contenus haineux en 2018. Ce total est curieusement dérisoire en comparaison à ceux d’autres réseaux sociaux à l’instar de Twitter (520.000 signalements) ou YouTube (plus de 250.000 signalements).

Par ailleurs, la ministre allemande de la Justice, Christine Lambrecht, a décrié la difficulté d’atteindre la page de signalement sur Facebook, une procédure qui nécessite de passer par les paramètres du compte. Pourtant, sur Twitter par exemple, chaque message comporte un bouton «Signaler ce tweet».

«Il est tout à fait clair que les normes communautaires de Facebook ne correspondent pas aux normes de la loi », a jugé Mme Lambrecht.

De son côté, Facebook affirme avoir respecté la législation en vigueur tout en jugeant que ces textes manquent des fois de clarté. Ce réseau social pourrait faire appel de sa condamnation en Allemagne.

Andreï Touabovitch

Partager