La déforestation au Brésil a dépassé les 10.000 km2 en l’espace d’un an

La déforestation en Amazonie brésilienne a franchi en un an, le seuil des 10.000 km2 durant la période comprise entre août 2018 et juillet 2019, en augmentation de 43 % en comparaison avec les 12 mois précédents, un phénomène inédit depuis 2008, d’après des chiffres officiels mis à jour ce jeudi, par l’institut national des études spatiales (INPE).

Ces chiffres révèlent une progression encore plus forte, de 74,5 %, de la déforestation dans les territoires indigènes sur un an.

Plus précisément, l’Amazonie brésilienne a perdu 10.100 km2 en une année, contre 7.033 km2 entre août 2017 et juillet 2018. Il est à noter que ces statistiques viennent corriger un précédent bilan paru le 18 novembre dernier selon lequel la déforestation n’avait atteint que 9.762 km2 sur l’année écoulée en juillet dernier.

C’est depuis janvier dernier que le président d’extrême droite Jair Bolsonaro, fervent partisan du développement en Amazonie d’activités minières et agricoles, a pris les commandes du Brésil, pour la plus grande déception des défenseurs de l’environnement. Pour information, ce pays d’Amérique du sud détient plus de 60 % de l’Amazonie.

Andreï Touabovitch

Partager