La Chine propose de former les médecins libyens à combattre le Covid19

La Chine s’est proposée de former des médecins libyens à lutter contre les possibles contaminations au coronavirus, a indiqué lundi le ministère de la Santé du gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

« Le ministère de la Santé du GNA a reçu via le ministère des Affaires étrangères une offre de son homologue chinois d’organiser un programme international de formation pour présenter aux experts libyens les protocoles de diagnostic et de traitement des cas du nouveau coronavirus utilisés par la Chine», a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué.

Selon la même source, il s’agira d’une formation à distance proposant «une introduction des méthodes adoptées par la Chine pour faire face à l’apparition de la pandémie du nouveau coronavirus, ainsi que des moyens pour traiter l’obstruction des voies respiratoires (des patients) pendant la phase d’infection». Une équipe de spécialistes chinois qui se sont impliqués dans la lutte contre le coronavirus dans leur pays chapeautera ce programme.

Le chef du gouvernement libyen (GNA), Fayez al-Sarraj a décrété la semaine dernière, l’état d’urgence et la mobilisation contre la propagation du coronavirus en Libye.

Selon les chiffres officiels, ce pays n’a encore détecté aucune infection. Toutefois, le GNA a d’ores et déjà réservé une enveloppe de 360 millions de dollars afin d’adopter des mesures de protection contre une éventuelle apparition du Covid19 dans le pays.

 

 

 

Andreï Touabovitch

Partager