Le niveau de la menace terroriste au Royaume-Uni relevé à «grave»

Le Royaume-Uni a fait passer hier mardi le niveau de la menace terroriste de «substantiel», niveau où il était depuis novembre dernier, à «grave», ce qui signifie qu’une attaque imminente est très probable. 

Ce changement, annoncé sur son site Internet par le MI5, le service du renseignement intérieur britannique, intervient après deux attaques présumées terroristes en France et en Autriche. 

La chaîne TV Sky News précise que la décision de relever le niveau de menace a été prise par le Centre conjoint d’analyse du terrorisme (JTAC), qui fait partie du MI5. Néanmoins, la ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, a décrit cette décision comme une « mesure de précaution », précisant qu’elle n’est « fondée sur aucune menace spécifique ». 

Le niveau « grave » est le quatrième échelon sur cinq et le deuxième niveau le plus élevé, juste au-dessous de «critique», atteint en mai 2017 après l’attentat à la bombe à Manchester Arena, à la fin d’un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, dans lequel 22 personnes, dont un certain nombre d’enfants, avaient été tuées et des centaines d’autres personnes blessées. 

Les attaques terroristes se sont multipliées ces derniers jours en Europe. Lundi soir à Vienne, la capitale autrichienne, quatre personnes ont été tuées par un terroriste présumé. Et la semaine dernière, trois personnes ont été tuées lors d’une attaque au couteau à Nice, en France, après qu’un enseignant ait été assassiné à Paris le mois dernier. 

Andreï Touabovitch