L’autrichien Hypo Group Alpe Adria (HGAA) a lancé la semaine dernière la vente de 6 de ses succursales. Celles-ci sont toutes situées au sud-est de l’Europe.

Le HGAA est un établissement financier autrichien entièrement détenu par l’Etat depuis fin 2009. Il a la particularité d’étendre ses activités dans 8 pays de la région européenne des Alpes et de la mer Adriatique. Ce, avec comme piliers stratégiques, les services bancaires, l’accès au crédit-bail et le consulting. Aussi, 5 Etats des Balkans sont concernés par la vente que le HGAA a amorcée : il s’agit de ses filiales en Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie, Slovénie et Monténégro. Dans les deux derniers pays, le HGAA a essuyé, lors du premier semestre 2012, des pertes nettes respectives de 7,4 millions d’euros (9,25 millions de dollars américains) et 6,7 millions d’euros (8,4 millions de dollars américains). Ce qui, peut-être, justifie leur mise en vente. Mais, ce motif est mis à mal car le groupe bancaire souhaite aussi se séparer de certaines succursales aux résultats probants : ainsi, les bénéfices nets réalisés, dans la même période, en Croatie (30,9 millions d’euros – 38,6 millions de dollars américains) et de Serbie (8,5 millions d’euros – 10,6 millions de dollars américains) n’ont pas épargné ces filiales.

Souhaitant vendre toutes ces succursales en bloc, le HGAA s’est, néanmoins, réservé le droit d’étudier toute possibilité d’opérations séparées. Selon l’annonce du HGAA, les acheteurs potentiels devront présenter leurs offres avant le 7 décembre prochain inclus. C’est d’une grande partie de son activité que le HGAA va se passer. En effet, en réalisant le tiers de son bilan, la péninsule des Balkans constitue son premier marché : 80 % des 275 branches du HGAA et 55 % de ses employés se situent dans cette zone.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*