Diageo gagne l’Inde

Diageo, leader mondial de la fabrication des spiritueux, a acquis 53,4 % de l’indien United Spirits. Ce qui lui permet d’entrer dans le premier marché du whisky de la planète.

Afin de mettre la main sur United Spirits, Diageo n’a pas lésiné sur les moyens : il aura fallu des discussions pendant 5 ans et, surtout, un chèque d’1,65 milliard d’euros (2 milliards de dollars américains) pour convaincre l’indien. Ce montant équivaut à 20 fois l’EBITDA d’United Spirits. De cette manière, le groupe britannique a su ravir à Vijay Mallya, patron des brasseries United Breweries et du transporteur aérien Kingfisher, sa marque de spiritueux. Pour ce qui est des détails, Diageo va d’abord racheter, lors d’une première étape, 27,4 % d’United Spirits au prix de 20,69 euros (25,85 dollars américains) l’action. Par la suite, le géant britannique des spiritueux formulera une offre sur les 26 % restants. En gagnant ce marché, Diageo a brisé le verrou indien. En effet, les droits d’entrée des fabricants étrangers dans la puissance émergente s’élèvent à 150 %, ce qui freine souvent leurs ardeurs. Mais, cette disposition peut être contournée en s’établissant sur place, notamment, par l’achat d’une entreprise locale.

Au travers de cette acquisition, Diageo a marqué un grand pas dans son développement : l’Inde constitue le plus important marché mondial du whisky et cette boisson s’y vend à plus de 16 milliards d’euros (20 milliards de dollars américains) actuellement. Mieux, Euromonitor International estime que ce chiffre atteindra les 24 milliards d’euros (30 milliards de dollars américains) d’ici 2016. Déjà réputé pour son fameux « Johnny Walker » disponible sur ce marché, Diageo n’aura vraisemblablement pas de mal à réaliser de belles performances en Inde. Au-delà, le britannique mise sur les pays émergents : il entend y réaliser la moitié de ses ventes à l’horizon 2015. Pour l’instant, celles-ci ne situent qu’à 40 %.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.