plus-270-millions-armes-feuLe Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), le très réputé institut de recherche international sur la paix de Stockholm, a publié ce lundi son rapport sur les transferts d’armements dans le monde, faisant état d’une augmentation de 8,4% dans le monde en 10 ans.

Selon le rapport du SIPRI, sur la période 2012-2016, jamais autant d’équipements militaires n’avaient été achetés en si peu de temps depuis la fin de la Guerre froide. Cette croissance des ventes d’armes à feu a été stimulée par la demande accrue au Moyen-Orient et en Asie.

L’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, tous deux impliqués dans le conflit au Yémen, étaient parmi les plus grands importateurs mondiaux d’armes majeures entre 2012 et 2016. Selon l’étude, 57 pays dans le monde sont désormais des exportateurs d’armements évolués.

Mais les Etats-Unis, Numéro Un mondial des vendeurs d’armes, totalisent à eux seuls, le tiers des ventes mondiale d’avions de combat, missiles de croisière, munitions de précision, systèmes anti-missiles. Les Etats-Unis vendent un peu de tout et équipent une centaine de pays dans le monde.

La Russie est le deuxième vendeur mondial d’armes avec 23% des parts du marché, suivie par la Chine qui produit désormais directement dans ses usines d’Etat, réduisant ainsi ses importations, mais vend aussi de plus en plus à l’étranger.

En Europe, les importations d’armes ont enregistré une baisse significative de 36% pendant la période 2012-2016, une baisse expliquée en partie par les pressions économiques qui ont vu la Grèce et l’Espagne réduire leurs importations.

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*