Anthony Scaramucci, le directeur de la communication du président américain Donald Trump, a quitté ses fonctions lundi, dix jours après sa nomination à ce poste, a rapporté la presse locale.

Le désormais ex-directeur de la communication du milliardaire s’était fait remarquer la semaine dernière lors d’une interview dans laquelle il insultait divers collaborateurs du chef d’Etat américain. Aussi, à en croire le New York Times, a-t-il été prié de démissionner par John Kelly, le nouveau secrétaire général de la Maison Blanche. A titre d’exemple, le prédécesseur de ce dernier à ce poste, Reince Priebus, avait été traité de « putain de schizophrène paranoïaque » par Scaramucci lors d’une interview publiée en ligne jeudi dernier par le magazine New Yorker.

Le dirigeant américain compte sur John Kelly, un général des Marines à la retraite et jusqu’alors ministre de la Sécurité intérieure, pour remettre de l’ordre à la présidence. En effet, la Maison Blanche est divisée par des luttes internes, régulièrement révélée par les médias après des fuites. Sur le réseau social Twitter, Donald Trump a tout de même rejeté lundi toute idée de chaos : « Record de la Bourse, meilleures statistiques économiques depuis des années, chômage au plus bas depuis 17 ans, salaires en hausse, frontière sécurisée, CS (Cour Suprême) : pas de chaos à la Maison Blanche », a-t-il posté.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*