La présidence sud-coréenne a annoncé le report des manœuvres militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis qui étaient prévues initialement pendant les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang en février.

Ce report a été décidé d’un commun accord entre le président américain Donald Trump et son homologue sud-coréen Moon Jae-In. Pour la présidence sud-coréenne, ce report contribuera au succès des Jeux Olympiques d’hiver dans la mesure où la Corée du Nord ne se livre pas à de nouvelles provocations.

Le colonel Rob Manning, porte-parole du Pentagone, a commenté cette décision en précisant que le département de la Défense soutenait cette initiative qui « est dans le meilleur intérêt de l’alliance américano-sud-coréenne. La décision des Etats-Unis et de la Corée du Sud a également été saluée par la Russie.

Les Etats-Unis prévoient néanmoins de reprendre les manœuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud après les Jeux Paralympiques qui s’achèvent le 18 mars.

Après une période de grande tension marquée par la multiplication par Pyongyang ces derniers mois de tirs de missiles balistiques et d’un sixième essai nucléaire, le report des manœuvres militaires entre la Corée du Sud et les Etats-Unis vient confirmer une tendance à la détente.

La Corée du Sud et la Corée du Nord ont repris des discussions. Les deux voisins ennemis ont remis mercredi dernier en service un téléphone rouge transfrontalier fermé depuis 2016, après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un ait évoqué une participation de son pays aux Jeux Olympiques d’hiver en février. Séoul, pour sa part, a proposé la tenue de discussions de haut niveau le 9 janvier, ce qui serait une première depuis 2015.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.