Ankara multiplie les mesures de rétorsion contre les Etats-Unis, suite à la hausse des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium turcs, imposée la semaine dernière par Washington, entraînant la chute de la monnaie turque, la Livre.

Sur la base d’un décret paraphé par le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan, le gouvernement turc a annoncé mercredi l’augmentation des droits de douanes concernant des produits américains.

Désormais, les tarifs douaniers pour les véhicules de tourisme, certaines boissons alcoolisées et le tabac correspondent respectivement à 120 %, 140 % et 60 %. La même mesure s’applique au riz et à certains produits cosmétiques.

A la veille de cette décision, le président turc avait profité d’un discours prononcé à Ankara pour appeler au boycott des appareils électroniques américains. « S’ils ont des iPhone, il y a des Samsung de l’autre côté », a-t-il lancé.

C’est depuis le mois dernier que le torchon brûle entre les Etats-Unis et la Turquie. Cette escalade a été enclenchée suite à l’arrestation sur le sol turc du pasteur américain Andrew Brunson. Les autorités turques l’accusent d’espionnage et d’activités « terroristes », allégations totalement et catégoriquement rejetées par le concerné.

Ce ressortissant américain a passé plus d’un an et demi en détention préventive avant d’être placé en résidence surveillée en juillet, malgré les multiples appels du chef d’Etat américain, Donald Trump, à sa libération et à son renvoi aux Etats-Unis.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.