WASHINGTON : démission de Jim Mattis

Le secrétaire à la Défense Jim Mattis a démissionné le jeudi après l’annonce par le président américain Donald Trump du prochain retrait des forces américaines de Syrie. Un retrait de troupes américaines d’Afghanistan est aussi annoncé.

Dans sa lettre de démission, Jim Mattis rappelle le président Donald Trump des devoirs des Etats-Unis envers leurs alliés.

Le président Donald Trump, justifiant sa décision de retirer les troupes américaines de Syrie, a estimé que le groupe Etat islamique (EI) avait été vaincu dans ce pays, où Washington l’affrontait depuis des années aux côtés d’une alliance de combattants arabes et kurdes.

La décision américaine de retirer ses troupes du nord de la Syrie laisse un libre champ  à la Turquie pour mettre ses menaces de nouvelle offensive militaire à exécution et laisse pour seul choix aux Kurdes de se retourner vers le régime de Damas, selon des experts.

Le retrait des troupes américaines de Syrie n’aura pas uniquement un impact sur le terrain militaire, il aura aussi des conséquences diplomatiques, géopolitiques et internes tant la guerre syrienne concentre un enchevêtrement de conflits et d’intérêts souvent divergents.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus