Caracas veut revoir ses relations diplomatiques avec Washington

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro a appelé mardi, à revoir les rapports diplomatiques de son pays avec les Etats-Unis, en réaction à l’appel du vice-président américain, Mike Pence à appuyer l’opposition vénézuélienne.

Très prochainement, Maduro va annoncer des mesures supplémentaires. Caracas a accusé le gouvernement américain d’appeler à un putsch après que Mike Pence ait apporté son soutien à l’opposition vénézuélienne et traité Nicolas Maduro de «dictateur sans prétention au pouvoir légitime ».

En donnant son appui à l’opposition, le vice-président américain a atteint le point le plus bas de deux siècles de relations entre le Venezuela et les Etats-Unis, a estimé mardi à la télévision publique, le chef d’Etat vénézuélien.

Dans une vidéo diffusée mardi, Mike Pence assure que les Vénézuéliens ont le « soutien indéfectible » du gouvernement américain dans leur effort de rétablir la démocratie dans leur pays.

Les Etats-Unis s’associent à d’autres nations « éprises de liberté » en reconnaissant l’Assemblée nationale comme étant le « dernier vestige d’une démocratie » dans ce pays d’Amérique du Sud, a ajouté le vice-président américain.

La même autorité américaine a affirmé soutenir la décision du président de l’Assemblée nationale vénézuélienne et leader du parti d’opposition Volonté populaire, Juan Guaido, de considérer M. Maduro comme un « usurpateur », avant d’appeler à la mise en place d’un gouvernement de transition.

Andreï Touabovitch

Partager