Le président sud-africain Cyril Ramaphosa plaide pour la levée des sanctions contre le Zimbabwe

le chef d’Etat sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré mardi, que la levée des sanctions qui pèsent sur le Zimbabwe serait le meilleur moyen pour la communauté internationale de calmer la crise économique et sociale qui sévit dans ce pays d’Afrique australe.

«Il n’est plus nécessaire de maintenir des sanctions contre le Zimbabwe désormais, car ils se sont engagés sur la voie de la démocratie et d’une véritable reprise, et nous les aiderons le mieux en levant ces sanctions », a estimé le dirigeant sud-africain à la tribune de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève.

De violentes protestations ont eu lieu la semaine dernière au Zimbabwe suite à la forte augmentation (+150%) des prix des carburants sur décision du gouvernement alors que le pays en est à deux décennies de crise économique.

Pour sa part, le pouvoir en place à Harare, a réagi en ordonnant de réprimer violemment la principale organisation syndicale du Zimbabwe (ZCTU), qui avait appelé à une grève générale de trois jours, la société civile et l’opposition.

La levée des sanctions « pourrait faire baisser la tension actuelle dans le pays », a confié aux médias le président sud-africain, dont le gouvernement a échangé à plusieurs reprises avec les autorités zimbabwéennes pour étudier les moyens de sortir de la crise, mais sans parvenir à un terrain d’entente jusqu’à présent.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager