Brésil : Ford ferme son usine près de Sao Paulo

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mardi sa décision de fermer, en 2019, sa plus ancienne usine sur le territoire brésilien et de ne plus fabriquer de camions en Amérique du Sud, dans le cadre d’un plan de restructuration à l’international.

«Nous savons que cette mesure aura un grand impact sur nos employés de Sao Bernardo do Campo», a assuré dans un communiqué, le président de Ford pour l’Amérique du Sud, Lyle Watters. Pour rappel, cette usine, située à proximité de Sao Paulo et qui emploie actuellement environ 3.000 personnes, a ouvert en 1967.

D’après les statistiques de l’organisation syndicale locale des métallurgistes, cette usine compte présentement 2.800 employés et fournit du travail à des sous-traitants. A propos, Ford est resté muet, dans son communiqué, sur le devenir de ces employés.

L’usine fabrique des camions F-4000 et F-350 et des voitures de modèle Fiesta. Afin de maintenir son activité poids lourds dans cette région, le constructeur automobile américain «aurait dû faire des investissements significatifs … sans perspective de profit», ajoute le communiqué.

Selon Ford, les mesures prises mardi occasionneraient une facture globale de 460 millions de dollars. Et à l’échelle mondiale, le plan de restructuration pourrait coûter 11 milliards de dollars, mais il a pour objectif, d’épargner 25,5 milliards de dollars d’ici 2022.

Andreï Touabovitch

Partager