Le gouvernement saoudien met fin aux entrées séparées des deux sexes aux cafés et restaurants

Le gouvernement saoudien a décidé de ne plus contraindre les cafés et les restaurants d’aménager une entrée séparée pour les hommes d’un côté et pour les femmes et les familles de l’autre, a annoncé dimanche dernier sur Twitter, le ministère saoudien des Municipalités et des Affaires rurales.
Cette révolution s’inscrit dans le cadre du programme de réformes économiques et sociales actuellement mené au royaume wahhabite.
Plus précisément, diverses obligations pour les restaurants ont été supprimées, dont celle d’avoir «une entrée pour les célibataires et une entrée séparée pour les familles», a indiqué le ministère de tutelle.
Pour l’heure, il n’a pas été précisé si la levée de l’obligation touche également l’intérieur des établissements, où, dans la plupart des cas, une salle est réservée pour les hommes seuls et une autre pour les familles, bien que, ces dernières années, certains restaurateurs ont pu aménager des salles mixtes en raison d’une relative libéralisation.
Depuis l’arrivée aux commandes du prince héritier, Mohammed ben Salmane, l’actuel homme fort d’Arabie saoudite, ce pays a assoupli ses règles sociales, entre autres celles qui concernent les femmes.
Ces dernières peuvent désormais passer le permis de conduire et demander un passeport sans être obligées d’avoir l’aval d’un tuteur masculin.

Andreï Touabovitch

Partager