Grèce : tensions avec la Turquie

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a été informé des mouvements d’un navire de recherche turc entré dans la zone du plateau continental grec la semaine dernière, rapporte la presse, citant le ministre grec de la Défense, Nikos Panagiotopoulos.

« Nous avons surveillé le navire de recherche sismique Oruc Rei dès la première heure. De telles situations sont un exercice de sang-froid car les décisions à prendre doivent être examinées très attentivement », a dit M. Panagiotopoulos relayé par les médis, ajoutant qu’il a tenu à informer le Premier ministre des mouvements du navire turc.

Le ministère grec de la Défense a été alerté de la présence d’Oruc Reis dans la région du plateau continental grec jeudi dernier, ajoutant que bien que le bateau turc ait probablement navigué dans la zone du plateau continental grec afin d’éviter le mauvais temps au large de Chypre avant de repartir samedi, « il n’exclut pas la possibilité d’une action délibérée pour tester les réflexes d’Athènes ».

« La situation est difficile, mais nous ferons tout ce qu’il faut pour défendre nos droits souverains », a déclaré M. Panagiotopoulos en référence au récent pic de tensions avec la Turquie dans la Méditerranée orientale et la mer Egée.

Mohamed El Abdi