Iran : bilan officiel monte à 1.934 morts par Covid-19

Les autorités iraniennes ont annoncé, mardi, 122 nouveaux décès dus au Coronavirus, ce qui porte à 1.934 le bilan officiel des morts de la pandémie en Iran, l’un des pays les plus touchés avec la Chine, l’Italie et l’Espagne.

D’après les chiffres officiels, 24.811 personnes ont été infectées par la maladie en Iran, selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour.

L’Iran est l’un des pays les plus touchés par le nouveau coronavirus avec l’Italie, la Chine et l’Espagne. Contrairement à ces trois pays, il a refusé d’imposer des mesures de confinement ou de quarantaine.

Alors que le pays vit jusqu’au 3 avril une période de très faible activité liée aux grands congés annuels du Nouvel An iranien (qui mettent habituellement tout le pays sur les routes), les autorités appellent la population à rester « autant que possible » à la maison pour empêcher la propagation du coronavirus.

La République islamique d’Iran a pris d’autres mesures préventives, comme la fermeture des centres commerciaux.

Après cinq jours fériés, les administrations étaient censées rouvrir mardi, mais M. Jahanpour a annoncé la réduction de l’activité des services de l’Etat.

« Seulement un tiers des fonctionnaires est autorisé à travailler au bureau, et cela uniquement pour les tâches administratives vitales pour la population », a-t-il indiqué mardi, précisant que le personnel doit observer le principe de « la distanciation sociale » au travail. L’ensemble des 31 provinces d’Iran sont touchées par la maladie Covid-19.

Dimanche, le guide suprême Ali Khamenei a exhorté la population à suivre les instructions des autorités iraniennes.

 

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager