Colombie : condamnation par l’ONU de l’assassinat d’un ex-combattant des Farc ‘’Daniel Marín’’

La Mission de vérification des Nations Unies en Colombie a condamné l’assassinat d’un ex-combattant de la guérilla dissoute des Farc. Wílder Daniel Marín, également membre du parti politique Farc, Force alternative révolutionnaire commune, issu de l’ancien groupe rebelle, a été tué, samedi, dans la municipalité de Bello, relevant à la zone métropolitaine de Medellín (nord-ouest).

« Le meurtre de Wilder porte à 24 cas le nombre d’assassinats ayant visé depuis janvier des ex-combattants qui se sont engagés dans le processus de réintégration », a indiqué la Mission de vérification des Nations Unies en Colombie dans un communiqué.

Depuis la signature de l’accord de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) en novembre 2016, « 198 personnes en cours de réintégration ont été assassinées.

La Mission de l’ONU a également demandé instamment aux autorités d’intensifier les mesures de démantèlement des organisations criminelles et de leurs réseaux de soutien, afin de garantir la sécurité des ex-combattants des Farc, des dirigeants sociaux et des défenseurs des droits de l’homme.

Le corps de Marín a été retrouvé « enveloppé dans un matelas en flamme » dans le quartier Cabañas de la municipalité de Bello.

 

Andreï Touabovitch

Partager