Pékin déterminé à défendre Huawei contre les pressions américaines

Les autorités chinoises ont déclaré hier dimanche qu’elles prendraient les « mesures qui s’imposent » pour défendre le groupe Huawei des télécommunications et les autres entreprises chinoises contre les nouvelles mesures restrictives des Etats-Unis. 

Dans un communiqué publié hier dimanche, le ministère chinois du Commerce a affirmé que les restrictions américaines constituaient une « menace sérieuse pour les chaînes d’approvisionnement mondiales». 

La veille,  le ministère chinois des Affaires étrangères a appelé «la partie américaine à cesser immédiatement sa répression déraisonnable à l’encontre de Huawei et des entreprises chinoises». 

Vendredi, le ministère américain du Commerce a annoncé une série de mesures pour brider la capacité du groupe chinois à développer des semi-conducteurs à l’étranger, expliquant que des contrôles «cibleraient étroitement et stratégiquement l’acquisition par Huawei de semi-conducteurs qui sont le produit direct de certains logiciels et technologies américains». 

Ces nouvelles restrictions couperont l’accès de Huawei à l’un de ses principaux fournisseurs, le fabricant de puces  taïwanais TSMC, qui fabrique également des puces pour Apple et d’autres entreprises technologiques. 

L’administration Trump perçoit Huawei comme une menace pour la sécurité nationale, au service des autorités chinoises. Elle a accusé à plusieurs reprises le géant technologique chinois de voler des secrets commerciaux américains et de soutenir les efforts d’espionnage de la Chine. 

Mohamed El Abdi

Partager