Etats-Unis : Trump suspend la délivrance des cartes vertes et de divers visas de travail

Le président américain, Donald Trump a décrété lundi le gel des cartes vertes et d’un bon nombre de visas de travail jusqu’à l’année prochaine, justifiant sa décision par la lutte contre le chômage dans son pays.

Rappelons qu’il y a deux mois, le milliardaire républicain avait suspendu pour une période de 60 jours, la délivrance des cartes vertes, qui confèrent un statut de résident permanent à leurs titulaires, sur le sol américain. 

Lundi, Trump a prolongé, par le biais d’un décret, cette suspension jusqu’au 31 décembre prochain, en y incorporant en supplément divers types de visas de travail. 

Dans ce lot figurent les visas J réservés aux étudiants-chercheurs, les H1-B, très fréquents dans certains secteurs, dont les technologies de pointe, les H2-B, délivrés aux employés peu qualifiés (sauf ceux de l’industrie alimentaire) et les visas de transfert inter-compagnies utilisés dans le cadre de certains contrats pour expatriés.

Selon certaines indiscrétions, cette suspension devrait empêcher l’entrée aux Etats-Unis, de 525.000 étrangers au minimum, ce qui devrait offrir aux autochtones l’opportunité d’occuper ces postes. 

Dans ce pays, le taux de chômage a atteint 13,3 % de la population active le mois dernier, contre 3,5 % en février. Ce bond est dû aux restrictions imposées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Mohamed El Abdi