Le Royaume-Uni ne prévoit pas de généraliser la vaccination contre le coronavirus

La présidente du UK Vaccine Taskforce au Royaume-Uni, Kate Bingham a déclaré au Financial Times, qu’une vaccination générale de la population «ne se produira pas», et que, si possible, le vaccin sera administré en priorité aux personnes plus âgés et aux hommes des professions à risque. 

Il n’y aura pas de vaccination des personnes de moins de 18 ans. Le vaccin sera destiné aux seuls adultes, aux personnes âgées de plus de 50 ans, et particulièrement au personnel soignant, au personnel des maisons de retraites et aux plus fragiles. 

Kate Bingham a été nommée au printemps par le gouvernement présidente du groupe de travail en charge de la vaccination contre le coronavirus «UK Vaccine Taskforce». 

Le gouvernement britannique a déjà commandé des dizaines de millions de doses de vaccins des différents programmes en cours actuellement, notamment celui mené par l’université d’oxford et AstraZeneca, sans savoir s’ils vont aboutir. 

Le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d’Europe par le coronavirus. Il a franchi dimanche dernier, le seuil des 500.000 cas, dont plus de 42.000 décès. Et comme d’autres pays européens, il connaît une résurgence des cas qui a poussé les autorités à imposer de nouvelles restrictions, mais le gouvernement britannique dans ses efforts visant à contenir la propagation du virus, cherche à éviter un nouveau reconfinement.

Andreï Touabovitch