SAHARA : L’Espagne  a condamné  les actes commis par des  éléments du polisario devant le Consulat général du Maroc à Valence (communiqué)

Les éléments terroristes du polisario qui bloquaient la zone tampon de El Guerguarat, reliant le Maroc à la Mauritanie, ont été délogés vendredi par l’armée marocaine qui a mis en place un cordon de sécurité pour ouvrir le passage et sécuriser le flux des biens et des personnes.

Des forcenés du polisario, à la solde des services algériens, ont mené des actes de saccages au Consulat général du Maroc à Valence.

« L’Espagne condamne catégoriquement les actes commis dimanche par certains participants à un rassemblement (…) devant le Consulat général du Maroc à Valence », indique le ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération dans un communiqué.

Ces forcenés ont accédé au bâtiment du consulat pour tenter d’y placer l’étendard de la soi disant « rasd », « portant ainsi atteinte à l’inviolabilité, l’intégrité et la dignité du siège consulaire», souligne le ministère espagnol.

«Aucune manifestation s’exerçant dans le cadre du droit de réunion ne peut dégénérer en actions illégales, à l’image de la tentative perpétrée ce dimanche, qui constitue une violation flagrante de la législation en vigueur», affirme la même source.

«Le gouvernement cherche à avoir plus de clarifications sur les faits et continuera à prendre toutes les mesures appropriées pour assurer le respect de l’intégrité et de l’inviolabilité des missions diplomatiques accréditées dans notre pays », assure le ministère espagnol des Affaires étrangères.

«L’Espagne condamne fermement toute action portant atteinte aux principes et aux valeurs des conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires de 1961 et 1963, dont elle est partie et ferme garante», ajoute le communiqué.

Andreï Touabovitch