pakistan-chineDes manœuvres militaires viennent d’être lancées conjointement avec le Pakistan et la Chine, près de la ville pakistanaise de Rawalpindi, au nord du pays. Entamée  dimanche dernier, cette opération baptisée « Peace Angel 2014 » (Ange de la paix 2014)  durera deux semaines. Elle portera essentiellement sur des manœuvres de secours menées particulièrement lors des catastrophes naturelles ou des attaques terroristes.
Le but étant, selon un communiqué de l’armée pakistanaise, de permettre aux armées des deux pays, de partager des expériences mutuelles, notamment dans le domaine médical. Elles vont également échanger des informations sur les nouvelles avancées technologiques utilisées dans les opérations médicales pratiquées aussi bien en temps guerre que de paix. Elles visent également, à renforcer davantage les relations bilatérales entre le Pakistan  et la Chine, qui sont des puissances nucléaires, ainsi que la coopération entre leurs armées.
De toutes les relations extérieures du Pakistan, celles avec la Chine semblent être les plus cordiales. Plusieurs exemples témoignent de la bonne entente entre ces deux pays, telle  que  l’ouverture d’un centre d’études spécifiquement axé sur la Chine dans les locaux de l’Institut d’études stratégiques d’Islamabad en 2007 ou encore la présence croissante de citoyens et d’hommes d’affaires chinois au Pakistan.
Selon les analystes, le secret de la confiance réside, pour Islamabad, dans le fait que Pékin n’a jamais pris parti pour l’ennemi indien, à l’inverse  des Etats-Unis d’Amérique. Le lancement de l’exercice militaire conjoint a été marqué par la levée des couleurs chinoises et pakistanaises, puis l’exécution de l’hymne national de chaque pays. Les deux pays ont été représentés, du côté pakistanais, par le Général Major, Hamayun Aziz, et la Chine par le colonel Liu Agiou.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*