Afrique du Sud : Déficit commercial malgré la croissance

D’après les chiffres officiels provisoires publiés ce mercredi, l’Afrique du sud, première puissance économique africaine, affiche un déficit commercial de 15,1 milliards de rand (1,5 milliards de dollars) pour l’année dernière, un montant qui semble étonnant et même contradictoire au regard de l’accélération de l’activité économique dans le pays pendant la même année.

Pour expliquer cet étrange phénomène économique, un responsable de SARS (agence nationale des recettes publiques), Andrew Fisher a avancé qu’il est un principe économique connu que plus l’activité est forte, plus le déficit est important. Il a, par ailleurs, rappelé que l’Afrique du sud avait déjà connu une situation similaire au cours des années 2006, 2007 et 2008 où le déficit commercial avait presque atteint 70 milliards de rand (9 milliards de dollars) par an.
Depuis plusieurs années, la balance commerciale sud africaine est structurellement déficitaire, bien que l’année 2010 fut différente en raison d’un très léger excédent à cause de la lenteur de la reprise après la récession de 2009. Les résultats de la SARS font état d’une augmentation de 23,5% à 722,6 milliards de dollars des importations du pays pour la seule période comprise entre Janvier et Décembre 2011, grâce en partie au partenariat commercial avec la région de l’Asie. S’agissant des exportations, ils affichent une accélération de +19,9% à 707,5 milliards de rand (91 milliards de dollars).
L’économie sud-africaine repose essentiellement sur les échanges avec l’Asie (45% des importations et 35% des exportations), l’Europe (33% des importations en 2011et 26% des exportations) et en dernier l’Afrique (7,5% à l’import et 15% à l’export).

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *