fsb-russieLe président russe Vladimir Poutine a annoncé hier mardi la création d’une Garde nationale issue d’une réorganisation des forces du ministère de l’Intérieur, et qui sera chargée, en plus de maintenir l’ordre, de combattre le terrorisme et le crime organisé.

Les missions de cette Garde nationale sont des tâches actuellement dévolues aux forces antiémeutes et aux unités d’élite de la police. Sa direction sera confiée au chef des troupes du ministère de l’Intérieur, Viktor Zolotov, qui était auparavant, à la tête des services de sécurité attachés à Vladimir Poutine.

Aucun autre détail, ni la date d’entrée en fonction de cette Garde nationale, ni le nombre d’hommes qu’elle comptera, n’a été dévoilé.

Le mois de septembre prochain auront lieu les élections législatives en Russie. Et en février déjà, le président russe avait affirmé que des ennemis étrangers cherchaient à saper ces élections, ordonnant au FSB, le Service fédéral de sécurité, d’être vigilant.

Les experts pensent que la crainte des autorités russes est plutôt l’éventualité d’une crise sociale et de troubles publics, à l’approche des élections législatives qui auront lieu dans un contexte économique difficile. D’où la nécessité de renforcer et de préparer au pire, les forces de sécurité. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a admis que la Garde nationale était habilitée à empêcher les manifestations non autorisées, mais a par contre démenti qu’elle ait été créée pour réprimer des manifestations anti-gouvernementales.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*