leonid-parkhomenkoLe Service fédéral de sécurité russe (FSB), a annoncé dans un communiqué publié ce jeudi, l’arrestation d’un officier de la marine russe à la retraite soupçonné d’espionnage pour le compte de l’Ukraine dans la ville de Sébastopol, en Crimée.

Il s’agit du capitaine en retraite, Leonid Parkhomenko qui a été arrêté mardi dernier, et dont les images de son arrestation ont été retransmises par la télévision russe. Il accomplissait des missions qui lui étaient confiées par le département des Renseignements du ministère ukrainien de la Défense.

Le FSB le soupçonne d’avoir fourni des informations classifiées concernant les activités de la Flotte de la mer Noire aux services secrets étrangers. La Flotte de la mer Noire est un vaste commandement stratégique opérationnel de la marine russe basé dans différents ports de la mer Noire et de la mer d’Azov, avec son quartier général situé à Sébastopol. Une procédure criminelle pour trahison a été lancée contre l’officier par le FSB.

Deux ans après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 après un référendum, dont les résultats ont été reconnus par Moscou mais rejetés par l’Ukraine et les puissances occidentales, les tensions entre Moscou et Kiev sont toujours au plus haut. Suite à l’affaire Leonid Parkhomenko, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a dénoncé la persistance des « opérations destructrices et provocatrices de l’Ukraine ».

La Russie a multiplié ces derniers mois, les arrestations pour espionnage en faveur de l’Ukraine. En octobre, c’est un journaliste accusé d’être un «colonel» du renseignement ukrainien, qui avait été arrêté par le FSB à Moscou.

En juillet, c’est un traducteur ukrainien de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) qui avait été arrêté et expulsé pour espionnage au profit de Kiev et en mars la police secrète russe a appréhendé un agent des services de sécurité ukrainiens «entraîné par la CIA» et envoyé à Moscou pour infiltrer les services de renseignement russes.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*