Le groupe industriel allemand Bosch a annoncé lundi un investissement de près d’un milliard d’euros dans une nouvelle usine de semi-conducteurs à Dresde, à l’est de l’Allemagne.

Le patron de Bosch, Volkmar Denner a indiqué dans un communiqué, qu’il s’agit «du plus grand investissement pour une usine dans l’histoire de Bosch». Il est à noter que ce leader mondial des équipementiers automobiles existe depuis 130 ans.

La nouvelle usine devrait disposer d’un maximum de 700 salariés. Sa construction sera achevée d’ici fin 2019 et son entrée en production est prévue en fin 2021, après une phase de lancement.

D’après Bosch, «les semi-conducteurs sont des composants clés de tous les systèmes électroniques. Leurs champs d’application s’élargissent avec l’interconnexion et l’autonomisation croissante». Ainsi, la demande devrait augmenter, particulièrement suite au développement de la conduite autonome et de l’internet des objets.

L’équipement allemand pourrait bénéficier, sous réserve de l’accord de la Commission européenne, d’un soutien financier du Trésor public. D’après le secrétaire d’Etat à l’Economie, Matthias Machnig, cette aide pourrait atteindre les 200 millions d’euros (220 millions de dollars) sur les trois ans à venir.

Actuellement, l’Allemagne connaît un déficit d’investissements de ses industriels. Ainsi, le projet de Bosch à Dresde constitue «un pas important pour la préservation et le développement de la compétitivité du site de production allemand», estime la ministre allemande de l’Economie, Brigitte Zypries (SPD).

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*