Les Etats-Unis ont suspendu jeudi toute importation de viande fraîche de bœuf en provenance du Brésil, selon un communiqué du département américain de l’Agriculture (USDA).

Cette décision se justifie par le scandale de viande avariée qui avait éclaté en mars dernier au Brésil. Dans son annonce, le ministère américain de tutelle a précisé que cette disposition restera en vigueur «jusqu’à ce que le ministère brésilien de l’Agriculture prenne des mesures correctives jugées satisfaisantes par l’USDA».

Pour expliquer sa position, ce département américain a évoqué des «problèmes récurrents sur la sécurité sanitaire de produits destinés au marché américain ».

En mars, le Brésil a été confronté à une importante crise alimentaire lorsque les forces de l’ordre ont révélé que de principaux exportateurs de viande avaient corrompu certains inspecteurs des services d’hygiène afin que ces derniers déclarent de la viande avariée comme étant propre à la consommation. Ainsi, divers pays avaient immédiatement suspendu les importations de bœuf d’origine brésilienne. Mais, peu après, certains grands marchés à l’instar de la Chine avaient fait machine arrière.

Aux Etats-Unis, une procédure de contrôle renforcée avait été mise en place. « Depuis mars, les services de sécurité alimentaire et d’inspection sanitaire de l’USDA ont inspecté 100% de tous les produits carnés arrivant aux Etats-Unis en provenance du Brésil », a indiqué l’USDA jeudi. Et de préciser que ces services « ont refusé l’entrée à 11 % de la viande de bœuf fraîche brésilienne ».

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*