Washington a annoncé jeudi l’arrêt de son assistance sécuritaire au Pakistan. Lassée de soutenir un pays en théorie allié dans la lutte anti-terroriste, l’administration américaine a exigé au Pakistan d’agir de manière pertinente contre les factions talibanes.

La diplomatie américaine a suspendu les paiements prévus dans le cadre du « fond de soutien de la coalition ». Celui-ci est censé servir à rembourser au gouvernement pakistanais ses dépenses relatives aux actions anti-terroristes. Les forces armées américaines peuvent consacrer à ce fond jusqu’à 900 millions de dollars en 2017 et 700 millions de dollars en 2018.

Pour rappel, le gouvernement américain avait déjà gelé le versement de 255 millions de dollars d’aide militaire en septembre dernier. A cette mesure s’ajoute la suspension annoncée jeudi, a indiqué la porte-parole du département d’Etat, Heather Nauert. A noter que le montant de la dernière suspension n’a pas été précisé.

Les Etats-Unis estiment que les talibans afghans et le réseau Haqqani perturbent la région et visent le personnel américain au Pakistan, a indiqué Mme Nauert par voie de communiqué. Ainsi, Washington va suspendre son assistance sécuritaire jusqu’à ce qu’Islamabad agisse de manière décisive contre ces groupes, a-t-elle précisé.

L’administration américaine soupçonne les autorités pakistanaises de fermer les yeux ou même d’être de connivence avec des mouvements djihadistes menant des attaques en Afghanistan depuis leurs bases arrières le long de la frontière entre les deux pays.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.