le gouvernement américain a décidé de limiter les transferts d’armes vers le Soudan du Sud, qui est le théâtre depuis décembre 2013, de violences armées récurrentes, a annoncé vendredi dernier le département d’Etat américain.

La porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert a indiqué dans un communiqué, que Washington a «décrété des restrictions sur les transferts d’armes vers le Soudan du Sud» suite «à cette violence continue et à la brutalité contre des civils et des humanitaires».

Mme Nauert a évoqué la profonde crise humanitaire dans ce pays africain, où la famine menace 1,5 million de personnes, précisant qu’au moins 95 travailleurs humanitaires y ont trouvé la mort depuis le début de la guerre civile, deux ans après l’indépendance du Soudan du Sud en 2011. Ce conflit a fait des dizaines de milliers de victimes et environ 4 millions de déplacés.

Dorénavant, la diplomatie américaine mettra en œuvre «une politique de refus, avec des exceptions limitées, d’export de produits et de services de défense au Soudan du Sud», a précisé la porte-parole du département d’Etat, ajoutant que cette décision concernera toutes les parties impliquées dans la guerre.

Dans la foulée, Mme Nauert a invité les pays limitrophes au Soudan du Sud et d’autres Etats à adopter des mesures similaires. De même, elle a appelé l’Union Africaine (UA) et l’organisation régionale Igad à réfléchir à sanctionner ceux qui sapent les efforts de paix au Soudan du Sud.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.