La Federal Communications Commission (FCC), qui est le régulateur du secteur des télécommunications aux Etats-Unis, envisage d’interdire l’emploi d’équipements de réseaux télécoms provenant de sociétés constituant une menace pour la sécurité nationale.

Emise mardi dernier, cette proposition a été validée par l’ensemble des cinq membres de la FCC.

Pour l’heure, la FCC n’a pas encore divulgué la liste des équipementiers concernés. Mais, tout porte à croire que les deux fournisseurs chinois Huawei et ZTE sont visés par cette mesure. En effet, les autorités américaines soupçonnent leurs équipements de réseaux télécoms de servir de relais d’espionnage pour le compte de la Chine.

Rappelons qu’en 2012, le Congrès américain a conseillé aux opérateurs télécoms américains d’éviter d’utiliser du matériel chinois dans leurs réseaux pour des raisons de sécurité. Ainsi, certains opérateurs importants, dont AT&T et Verizon, ont suivi à la lettre cette recommandation.

Cette mesure de la FCC concerne les opérateurs régionaux et locaux qui jouissent de subventions publiques à hauteur de 8,5 milliards de dollars par an au titre du service universel et qui ont tendance à préférer du matériel moins onéreux comme celui proposé par Huawei et ZTE.

C’est donc un nouvel épisode de la guerre commerciale entre Washington et Pékin, après l’embargo décrété par l’administration américaine contre les puces et technologies de la ZTE.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.