Une grande manifestation contre l’antisémitisme a eu lieu mercredi à Berlin en raison d’une violente agression antisémite survenue la semaine dernière dans cette ville.

Environ 2500 manifestants se sont réunis mercredi soir dans la capitale allemande devant le siège de la communauté juive berlinoise en réponse à l’appel baptisé « Berlin porte la kippa », lancé par celle-ci et appuyé par diverses organisations. Il s’agissait, en fait, d’une réaction à l’attaque brutale survenue la semaine dernière dans cette ville contre un jeune homme qui avait mis ce symbole juif.

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne, Joseph Schuster, faisait partie des manifestants. Il a déconseillé mardi lors d’une interview le port de la kippa dans les principales villes allemandes avant de réclamer le maximum de considération pour la communauté juive et également pour d’autres communautés, à l’instar des musulmans, des étrangers et d’autres minorités. Par la suite, M. Schuster a appelé à ne jamais tolérer ceux qui attaquent les droits fondamentaux.

A travers cette manifestation, les Juifs d’Allemagne ont non seulement voulu dénoncer l’attaque de la semaine dernière mais également une augmentation de l’antisémitisme outre-Rhin.

D’autres manifestations plus modestes ont eu lieu en parallèle dans différentes villes allemandes. Par ailleurs, les autorités ont dû interrompre un petit rassemblement de quelques personnes dans un quartier à dominante musulmane de la capitale allemande suite aux agressions verbales et physiques.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.