Une association a dénoncé « un crime rituel » à l’approche de l’élection présidentielle du 29 juillet après la découverte par les autorités maliennes du corps éventré et décapité d’une fillette albinos de cinq ans.

La jeune-fille avait été enlevée dans la nuit de samedi à dimanche par des inconnus à Fana, une localité située dans la région de Koulikoro, à 125 kilomètres au nord de Bamako.

Pour Mamadou Sissoko, le secrétaire général de la Fapao, la Fédération des associations des personnes atteintes d’albinisme d’Afrique de l’Ouest, et militant connu internationalement, la thèse du crime rituel ne fait aucun doute du fait que la tête de la petite fille a été emportée. Il a appelé l’Etat à assumer ses responsabilités pour rendre justice et faire en sorte que des drames de ce genre ne se reproduisent plus.

D’après une source policière, des hommes armés ont enlevé dimanche, aux alentours de 02h00 du matin la petite Djéneba Diarra, dite « Fanta » ou « Nan » qui dormait dans une cour avec sa mère et sa sœur, elle-même albinos, et ont escaladé le mur avec elle. La mère, qui avait dans un premier temps tenté de poursuivre les ravisseurs avant de revenir protéger sa seconde fille, a alerté les voisins.

La fillette a été activement recherchée avant que son corps ne soit retrouvé à côté d’une mosquée, à 150 mètres de la maison familiale, mais sans la tête. Aucun suspect dans e meurtre n’a été arrêté pour l’heure. De colère, les habitants de Fana ont attaqué dimanche et en partie incendié la gendarmerie locale.

Les albinos, qui sont victimes de discriminations dans de nombreux pays d’Afrique comme le Zimbabwe, le Mozambique et la Tanzanie, sont régulièrement victimes d’attaques.

Chaque année en Afrique, plusieurs dizaines d’entre eux sont tués et amputés de leurs membres et organes, qui sont ensuite utilisés pour des rituels censés apporter richesses, élévation sociale ou encore succès en politique selon certaines croyances persistantes.

Les kidnappings et les assassinats connaissent une recrudescence particulière dans les périodes électorales et l’élection présidentielle malienne est prévue pour le mois de juillet prochain.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.