Le président palestinien Mahmoud Abbas a rappelé mardi son représentant à Washington, a annoncé le ministère palestinien des Affaires étrangères, au lendemain du transfert de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

D’après le communiqué de la diplomatie palestinienne, le représentant de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) aux Etats-Unis, Hossam Zomlot, devrait retourner dans les territoires palestiniens.

La journée du lundi dernier est désormais la plus sanglante du conflit israélo-palestinien depuis 2014. Plus précisément, 60 Palestiniens ont trouvé la mort par les tirs des soldats israéliens contre les jeunes palestiniens qui protestaient contre l’ouverture de la représentation diplomatique américaine dans la Ville sainte d’Al Qods occupée (Jérusalem).

Dans différents quartiers de la bande de Gaza, les habitants enterraient mardi leurs morts, abattus la veille lors des violents heurts avec les militaires israéliens au niveau de la frontière. Comme si cela ne suffisait pas, les deux camps belligérants se préparent à de nouveaux heurts dans les Territoires palestiniens frontaliers avec Israël.

Il est à noter que les Palestiniens vivant dans la bande de Gaza sous embargo et ceux de Cisjordanie occupée ont commémoré la «Nakba», autrement dit la «catastrophe» qui représente, de leur avis, la création de l’Etat d’Israël en 1948 ainsi que l’expatriation de centaines de milliers de Palestiniens à l’étranger.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.