Le ministère américain de l’Energie a annoncé jeudi des restrictions dans les transferts de technologie nucléaire civile vers la Chine. Washington s’inquiète du possible détournement illégale par Pékin desdites technologies dans à des « fins militaires ou non autorisées ».

Cité dans le communiqué, le ministre américain de l’Energie Rick Perry a expliqué que les Etats-Unis ne pouvaient plus ignorer les implications « pour la sécurité nationale » des agissements chinois, sous-entendu les vols de propriété intellectuelle américaine dans le secteur du nucléaire civil qui se sont accélérés dernièrement.

Selon le communiqué du ministère, les nouvelles règles décidées par les Etats-Unis pour limiter les transferts de technologie nucléaire civile vers la Chine vont s’appliquer « immédiatement », mais uniquement aux futures licences ou aux cas encore à l’étude des autorités de régulation. Est notamment visé, le grand groupe étatique China General Nuclear Power Group », accusé de conspiration en vue de voler de la technologie nucléaire américaine.

Les Etats-Unis sont en pleine guerre commerciale avec la Chine. Et ces nouvelles restrictions devraient peser sur le pays à court terme. Les exportations de biens et services nucléaires des Etats-Unis vers la Chine, qui représente le deuxième débouché pour cette industrie dans le monde derrière le Royaume-Uni, ont représenté environ 170 millions de dollars en 2017.

En réalité, l’administration Trump défend une politique qui, à long terme, devrait profiter aux sociétés et travailleurs américains en leur permettant de conserver un avantage compétitif.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.