Le dernier bilan publié samedi par la police fait état d’une soixantaine de personnes tuées vendredi en Inde dans la collision d’un train avec des fidèles rassemblés pour un festival hindou à Amritsar, dans l’Etat septentrional du Pendjab.
Selon des témoins et la police, la foule rassemblée sur la voie ferrée pour assister à un spectacle pyrotechnique pendant les célébrations du jour de Dussehra, une fête très populaire dans le nord de l’Inde, n’a pas pu entendre le train approcher à cause du bruit au moment où les feux d’artifice étaient tirés. Le conducteur a déclaré n’avoir vu la foule qu’à la dernière seconde car il sortait d’un tournant et que, dans le noir, sa vue était obscurcie par la fumée du feu d‘artifices.
L’express Jalandhar-Amritsar a donc foncé dans la foule, faisant 59 morts et 90 blessés selon les services de secours alors que les médias faisaient état de 61 morts. La plupart des victimes étaient démembrées au-delà de toute possibilité d’identification. Le ministre en chef du Pendjab, Amarinder Singh, a annoncé le versement d’environ 6 000 euros de dédommagement pour chaque victime et ordonné une enquête.
La compagnie de chemins de fer a affirmé n’avoir pas été prévenue de la tenue des festivités à cet endroit. La police a dit avoir autorisé les célébrations qui se déroulent chaque année au même endroit, mais a précisé que les organisateurs, qui ont pris la fuite selon les médias, n’avaient pas prévenu les pompiers ni demandé l’autorisation de la ville.
Le Premier ministre Narendra Modi s’est engagé à consacrer 119 milliards d’euros sur cinq ans pour moderniser le réseau ferroviaire en décrépitude alors que, selon un rapport gouvernemental datant de 2012, près de 15 000 personnes périssent chaque année dans des accidents ferroviaires.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.