Selon des anciens responsables de la CIA, l’agence de renseignement détient des preuves impliquant le prince saoudien dans l’assassinat de Khashoggi.

Selon d’anciens responsables de la CIA, l’agence de renseignement américaine détient des preuves attestant que Mohammed Bin Salman aurait communiqué à plusieurs reprises avec un personnage clé de l’équipe impliquée dans l’affaire de Jamal Khashoggi.

Selon ces mêmes sources, le prince Salman et son conseiller Saud al-Qahtani ont eu 11 échanges qui ont coïncidé avec l’avancée de l’équipe au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Selon Bruce Riedel, ancien responsable de la CIA à la Brookings Institution, ces appels prouvent que le prince héritier aurait assisté «à un meurtre avec préméditation».

 

 

Tags: , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.