France : le Maroc au défi de former les futurs imams français

Ghalia Kadiri retrace le quotidien des 1400 élèves formés au Maroc, sous l’autorité spirituelle du Souverain, dans l’objectif de devenir les futurs cadres du culte musulman, en Afrique de l’Ouest, mais surtout en France.

 

L’auteur reprend le témoignage de Morgan, un français de 30 ans, envoyé à l’initiative de l’Union des mosquées de France(UMF), qui se dit envieux de transmettre suite à sa formation, un islam de tolérance.

 

La genèse du projet remonte à 2013, avec comme initiative de former 500 imams maliens au Maroc, terre d’islam « modéré et tolérant » afin de lutter contre le djihadisme au Sahel.

 

A ce jour la France demeure le seul pays non-africain, à être représenté au sein de l’Institut de Mohammed VI, compte tenu de son incapacité d’octroyer cette formation sur son sol. La publication précise d’ailleurs que les 2500 lieux de culte musulman, peinent à trouver un imam de qualité.

 

Néanmoins, une antenne de l’Institut Mohammed VI, en partenariat avec l’UMF, ouvrira ses portes en 2019 à Evry, afin de former une trentaine d’étudiants. Ce projet entièrement financé par le Maroc, renforce toujours l’image d’un « islam consulaire », dont la France a du mal à se défaire. (le Monde).

 

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager